Search here...
TOP
Soft skills

Comment développer sa créativité ?

person writing on printing paper

C'est quoi la créativité ?

La créativité n’est pas réservée aux artistes. Ça n’est pas un don, c’est une compétence qui se travaille 🙂
C’est d’ailleurs une compétence comportementale très recherchée en entreprise, dans la catégorie des soft skills.
 
En entreprise, il peut s’agir d’avoir de nouvelles idées, de les développer, de penser autrement.

La créativité n’est pas forcément synonyme d’innovation. Les notions sont proches mais différentes. Une innovation c’est la concrétisation des idées, l’action, la mise en oeuvre.

La créativité, c’est avoir des idées ! C’est donc une activité mentale, la phase de conception. C’est la génération d’idées.

Vous voulez booster votre capacité à développer de nouvelles idées, créer quelque chose de nouveau ? Voici quelques pistes.

pink pineapple

Pourquoi la développer ?

La créativité est une donc une compétence qui s’apprend et peut se développer. Il est possible d’apprendre à avoir plein d’idées, à résoudre des problèmes de manière créative.

Quel intérêt à la développer ?
Faire preuve de créativité est une façon d’ouvrir son esprit, de voir les choses différemment, sous un autre angle,de faire preuve de curiosité, de trouver des solutions originales face à un problème.

Certaines méthodes favorisent également la coopération, l’esprit d’équipe.

Enfin, face à l’incertitude, les personnalités créatives savent s’adapter.

Il est donc facile de comprendre pourquoi la créativité est une compétences prisée par les services RH.

Comment la développer ?

EN GROUPE

La plus connue : le brainstorming (remue-méninges). En groupe, les participants génèrent un maximum d’idées.

Le brainwriting met l’accent sur l’écriture et le collectif. Le  brainwalk est une version en mouvement.

La technique des 6 chapeaux est basée sur de modes de pensées différents (optimisme, neutralité, pessimisme…).

Il existe d’autres outils pour générer des idées en groupe. Cela nécessite la présence d’un animateur, d’une salle et un groupe de taille réduite.

 

 

Moins connue, le design thingking (la pensée design) s’inspire des méthodes de designers pour trouver des solutions originales face à un problème complexe.

Autre alternative : participer à un atelier de créativité, se faire accompagner, que l’on soit créatif de profession ou non.

EN INDIVIDUEL

Les outils de pensée visuelles sont très efficaces : mind map, sketchnoting (croquis-note).

La technique du Crazy 8 est également une méthode de génération d’idées qui peut se pratiquer seul. Il s’agit d’un exercice de brainwriting.

Prenez une feuille que vous pliez en 8 carrés, un minuteur que vous réglez sur 5 min et esquissez 8 idées totalement différentes les unes des autres sur le thème de votre choix ou en répondant à la question: « comment pourrais-je… ». Vous pouvez simplement noter l’idée sur le carré si vous n’êtes pas encore à l’aise avec les esquisses.

Image extraite de l’article de Chris Butler

Aussi, la mise en place de certaines habitudes, routines peuvent aider à développer notre imagination, trouver des solutions, avoir des idées nouvelles.
Faire de l’exercice (courir, marcher), dessiner, écrire, pratiquer la visualisation, faire du DIY. La musique ou la méditation peuvent également aider à trouver l’inspiration.

Pour générer plus d’idées, il est recommandé de sortir de sa zone de confort. Concrètement, il s’agit de nourrir son esprit, entretenir sa curiosité : cinéma, expositions, voyages…
A contrario, on peut aussi changer nos habitudes : avez-vous déjà essayé de danser sous la pluie ? 🙂

Dernière idée pour générer des idées : s’ennuyer ! Laisser son esprit vagabonder… Etre à l’écoute des messages, images qui nous parviennent et gribouiller, noter dans un carnet.

«

»

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code